Intra 2014 : de sombres perspectives

Pour le travail spécifique corpo, le mouvement intra  qui s’annonce apparait dès à présent comme extrêmement périlleux, à plus d’un titre. Tout d’abord, alors que le calibrage attendu était de 22, c’est 30 entrants qui sont arrivés dans l’académie (pour 17 départs en retraite et 32 sortants) et c’est surtout 43 stagiaires à affecter ! Dont 21 à temps plein! Ce sont déjà  13 postes bloqués en collège !

 

La phase intra sera très fortement impactée par ces affectations : stagiaires issus du concours 2014 à mi-temps et ceux issus du concours 2013 Bis sur un temps plein, avec maintien sur l’académie de formation. Si l’on ajoute à ceci les collègues victimes de mesures de carte à réaffecter, c’est tout le mouvement qui risque d’être paralysé. Avec en corollaire une augmentation importante du nombre de TZR !

Nous allons bien entendu agir pour « débloquer » le maximum de postes et proposer des affectations sur des BMP (blocs de moyens provisoires) et en repérant de forts taux d’HSA qui pourraient être utilisés comme support pour des fonctionnaires stagiaires. Le rôle de nos correspondants d’établissement (S1) est à ce propos primordial, beaucoup d’entre vous participent ou ont été contactés pour cela.

Autre mesure, au niveau national, le SNEP-FSU ainsi que le SNES et le SNUEP  interviennent  pour que soit mis en place un « filet » permettant aux collègues de conserver,  pour le mouvement 2015, la part commune de leur barème pour pouvoir espérer un poste plus conforme à leurs aspirations l’an prochain.

Il faut bien se rendre compte que c’est tous ensembles que nous pourrons espérer améliorer les choses ; c’est collectivement qu’il faut débusquer les abus d’HSA (et les refuser), les BMP, les blocages en vue de profilage etc…

Contactez-nous si vous êtes en possession d’infos, précieuses, car nous sommes ou seront tous concernés par les mutations, choisies ou imposées !

Jacques PEPIN, Responsable Corpo.