Enquête de rentrée 2013

Chers collègues,
 
      Comme nous vous l’avions promis, voici le bilan de l’enquête de rentrée 2013. Plus de la moitié des établissements nous ont répondu, ce qui nous permet d’avoir une vue d’ensemble plus précise de l’EPS dans notre académie.
      Ces résultats vont pouvoir renforcer nos revendications dans les différents groupes de travail et commissions départementales et académiques en nous appuyant sur des faits et chiffres précis.
 
      Quelques points :
 
– Les horaires d’EPS obligatoires sont en grande majorité respectés sauf dans quelques lycées.
– Les HSA sont, contre toute attente, en nombre raisonnable dans la majorité des établissements.
– Une très bonne implication des enseignants d’EPS : plus de 2/3 d’entre nous sont représentés dans les C.A.
– Des forfaits AS sont obtenus en grande majorité mais nous n’avons pas de réponses précises en ce qui concerne les TZR. Nous espérons un changement l’an prochain avec le nouveau décret sur les 3h d’AS dans TOUS les services.
– Gros point noir : 1/3 des AS ont des difficultés financières. 1/4 d’entre elles sont en difficulté au niveau des licenciés et des installations. Les lycées sont les plus touchés avec de plus en plus d’établissements ayant cours le mercredi après-midi.
– Quant aux équipements, même si plus de la moitié des enseignants et des élèves ont des conditions de travail bonnes à excellentes, il reste trop d’établissements en difficulté.
 
Je profite également de cette occasion pour vous rappeler que le SNEP organise un stage de formation syndicale les 10 et 11 février à Linthal. Le thème sera “agir dans son établissement pour l’EPS et le sport scolaire”. Je vous joins la demande de stage à donner à votre chef d’établissement la première semaine de la rentrée. N’oubliez surtout pas de nous informer de votre venue par un mail, le nombre deplaces étant limité! (Nous ne sommes pas informés par le Rectorat !)
 

{aridoc engine= »google » width= »700″ height= »450″}documents/enquete_2013.docx{/aridoc}

              Merci encore à vous de contribuer à la défense de notre métier en nous aidant à y voir plus clair. N’hésitez pas à nous informer de vos difficultés par un mail ou un appel téléphonique et soyez sûrs que vous pouvez renforcer encore nos actions en nous rejoignant ( en vous syndiquant ou, si vous l’êtes déjà, en participant à nos stages, à nos débats pour faire avancer la profession pour le bien de tous).
 
             Et enfin, une belle année 2014!