FPMA 2018: les résultats

DECLARATION LIMINAIRE des élus du SNEP-FSU

FPMA EPS du 14 juin 2018

En bas de la liminaire, les résultats du mouvement.

Nous tenons tout d’abord à remercier le personnel des services du Rectorat pour sa disponibilité à l’occasion de cette phase de travail et plus particulièrement tous les gestionnaires EPS pour lesquels la tâche s’est avérée particulièrement chargée cette année du fait de la proximité des CAPA HC et CEX. Nous voudrions souligner aussi la qualité des documents transmis très tôt ainsi que leur lisibilité accrue grâce aux différents supports. Nous apprécions tout particulièrement le fait d’avoir eu un délai de préparation suffisamment long qui a permis d’avoir des échanges avec les services et ainsi de résoudre les problèmes bien en amont de la FPMA.

En préambule, nous ne saurions passer sous silence le contexte général, politique dans lequel ont lieu cette année les mutations.

Le report de la mise en place de PPCR, les mesures de suppression de postes de fonctionnaires, les nombreux dispositifs provisoires (LP, CLG), la réforme de l’enseignement professionnel, la mise en œuvre de parcours sup dont les effets pervers se font déjà ressentir pour nombre de candidats malgré les propos qui se veulent rassurants de notre ministre et de ses relais sont autant d’exemples qui nous laissent pour le moins dubitatifs quant à l’avenir du service public d’enseignement sous Macron.

La marchandisation de notre système éducatif remet ainsi fortement en cause l’éducation à la citoyenneté et le développement de l’accès à la culture pour tout le monde, au profit de la formation de jeunes adaptables aux seules contraintes du marché, ceci étant particulièrement flagrant dans la voie professionnelle qui verra dès la rentrée 2019 son inféodation au Medef.

Nous aimerions faire plusieurs constats à l’occasion de ce mouvement.

Le projet a fait l’objet d’un travail exhaustif de vérification et de recherche d’amélioration mené par les élus du SNEP-FSU et les services rectoraux avant d’être contrôlé et validé aujourd’hui lors de la FPMA.

Pour revenir sur le rôle des commissaires paritaires, nous voudrions redire ici l’importance de leur travail, en particulier de vérification des opérations qui président au mouvement. Ce travail et les allers-retours avec les services permettent d’éviter en amont des écueils et créent une indispensable confiance dans le travail des uns et des autres.

 

Sur ce point, nous ne pouvons pas ici passer sous silence l’attaque frontale contre le paritarisme qui est le socle du fonctionnement démocratique de nos instances. La suppression des compétences des CAP en matière de mutation, de gestion de carrière, de promotion est bel et bien annoncée. De plus, l’élargissement des CAP, non plus par corps, mais par catégorie, ne permettra plus cette gestion au plus proche du terrain que nous connaissons aujourd’hui.

Les implantations des supports pour les fonctionnaires stagiaires qui ne bloquent qu’un seul poste à temps plein sont un motif de satisfaction. Nous nous interrogeons cependant sur les supports stagiaires de Montaigne et du Schweitzer. Il conviendra de revenir sur l’ensemble des postes bloqués ou vacants après le mouvement qui, s’ils avaient pu être injectés, auraient permis un mouvement plus ample. La priorité est toujours de recréer des postes injustement supprimés et de mettre à disposition tous les supports pouvant l’être, ce qui implique la chasse aux moyens provisoires et aux heures supplémentaires, mais aussi le déprofilage des postes non occupés depuis des années. Soulignons aussi le fait que le calendrier de gestion peut poser problème en ce sens qu’il est postérieur à la FPMA et ne prend donc pas en compte des facteurs non encore officialisés (licenciements, reconductions, nominations dans le supérieur).

Nous serons cette année aux alentours de 41% de mutations (76/185). En baisse de près de 3 points par rapport à 2017 ! Une fois encore, l’EPS fait figure de parent pauvre. Ce résultat est dû en grande partie au nombre de postes supprimés (heureusement il y a eu réinjection de quelques supports sur le 68 en particulier) mais aussi au faible nombre de supports vacants et aux postes bloqués attractifs (Lambert, Molsheim, Barr). Mais surtout 31 résultats sur 76 sont de véritables améliorations voulues par les collègues, ce qui constitue un net recul par rapport à l’an passé (40%/52%).

Nous nous réjouissons cependant qu’un grand nombre de collègues ait pu obtenir une affectation plus proche de leur domicile et surtout une stabilisation sur un poste fixe (12).

Enfin, pour ce qui concerne les affectations sur ZR, nous voudrions souligner d’abord notre satisfaction de l’augmentation du nombre de TZR plus en adéquation avec les besoins réels de remplacement. Nous espérons que les missions de remplacement pourront s’effectuer dans les meilleures conditions, à la fois pour les collègues TZR (surtout en termes de distance) et dans l’intérêt des élèves encore trop souvent privés d’enseignants. Les projets de RAD des TZR, que nous vous remercions de nous avoir fait parvenir avant la FPMA semblent aller aussi dans le sens d’une meilleure efficience puisqu’ils sont prononcés au plus près des vœux des collègues et qu’ils répondent au souci de maillage plus efficace. Nous espérons que la tenue du groupe de travail spécifique du 10 juillet puisse donner lieu à des affectations au plus près des vœux des collègues et de façon définitive. Nous espérons de même que les affectations à l’année seront moins nombreuses que l’an passé et qu’ainsi les remplacements en courte et moyenne durée pourront être assurés dans les 2 départements de façon équitable.

Nous restons déterminés à défendre le paritarisme et à en user dans l’intérêt de tous.

Les commissaires paritaires du SNEP-FSU.

Nom Prenom
67 SCHMITT DAVID COLLEGE PAUL WERNERT ACHENHEIM
67 VAUTRIN ANGELIQUE LGT SCHURE BARR
67 SCHUNCK MAUD COLLEGE ROMAIN ROLLAND ERSTEIN
67 LAURENT BLANDINE MARIE COLLEGE ROMAIN ROLLAND ERSTEIN
67 ERB CINDY COLLEGE JEAN DE LA FONTAINE GEISPOLSHEIM
67 HAVET TANIA COLLEGE GEORGES HOLDERITH LAUTERBOURG
67 FORNER SEBASTIEN COLLEGE GREGOIRE DE TOURS MARLENHEIM
67 BOUVARD RAPHAEL COLLEGE LES SOURCES SAVERNE
67 NEUNREITER THIVENT CATHERINE LP JULES VERNE SAVERNE
67 WINTER JULIE COLLEGE POINCARE SAVERNE
67 ROLLI SEBASTIEN SGT DU LP EMILE MATHIS SCHILTIGHEIM
67 LESAUNIER MAITE COLLEGE ROUGET DE LISLE SCHILTIGHEIM
67 ROSENKRAENZER SANDRINE COLLEGE DU BOIS FLEURI SCHWEIGHOUSE/MODER
67 RICHARD MYRIAM COLLEGE CHARLES DE GAULLE SELTZ
67 ERB MIREILLE LG KLEBER STRASBOURG
67 LARQUE CELINE LG KLEBER STRASBOURG
67 ROLLE AUDREY LPO JEAN ROSTAND STRASBOURG
67 SCHWARTZ PASCAL LPO JEAN ROSTAND STRASBOURG
67 HECK GREGORY COLLEGE LOUIS PASTEUR STRASBOURG
67 ANCEL PIERRE LG SECTIONS INTERNATIONALES STRASBOURG
67 KRETZ OLIVIER LPO LOUIS COUFFIGNAL STRASBOURG
67 RIEBEL ALEXIS COLLEGE JACQUES TWINGER STRASBOURG
67 ALOUAHABI YOUSSEF LPO LOUIS COUFFIGNAL STRASBOURG
67 LAPP MELISSA COLLEGE SOPHIE GERMAIN STRASBOURG
67 CISS KHALY COLLEGE ERASME STRASBOURG
67 SCHWOEBEL JEREMIE COLLEGE FOCH STRASBOURG
67 RICHARD ROMAIN COLLEGE STOCKFELD STRASBOURG
67 HAEUSSER JEREMIE LGT LOUIS PASTEUR STRASBOURG
68 ROST CORENTIN COLLEGE PIERRE PFLIMLIN BRUNSTATT
68 DELIN SAMUEL COLLEGE MOLIERE COLMAR
68 GANDER SANDRINE COLLEGE MOLIERE COLMAR
68 CURIEN PIERRE COLLEGE MOLIERE COLMAR CEDEX
68 SCHILDKNECHT THOMAS COLLEGE FELIX EBOUE FESSENHEIM
68 CRAVE ALEXIS LPO THEODORE DECK GUEBWILLER
68 WATZKY DANIELE COLLEGE MATHIAS GRUNEWALD GUEBWILLER
68 LEQUEU EMMANUEL COLLEGE BOURTZWILLER MULHOUSE
68 WUCHER LAURA COLLEGE SAINT EXUPERY MULHOUSE
68 GURY NATHALIE COLLEGE SAINT EXUPERY MULHOUSE
68 BOUDOU JULIEN COLLEGE WOLF MULHOUSE
68 GALLMANN FABIENNE COLLEGE FREDERIC HARTMANN MUNSTER
68 KLEIN THEODORE SEP DU LYCEE CHARLES DE GAULLE PULVERSHEIM
68 PRETOT MAXIME COLLEGE LEON GAMBETTA RIEDISHEIM
68 GURY NICOLAS COLLEGE GEORGES FORLEN ST LOUIS
68 VERDIERE JULIE COLLEGE RENE SCHICKELE ST LOUIS
68 FLOREAN VASILE COLLEGE FRANCOISE DOLTO SIERENTZ
68 MEYER MARIE-NOELLE COLLEGE REMY FAESCH THANN
68 TAMANG MARIE COLLEGE MARCEL PAGNOL WITTENHEIM
68 SANZ THIERRY SEP DU LYCEE GUSTAVE EIFFEL CERNAY
68 TRONCHON HUBERT SEP DU LYCEE GUSTAVE EIFFEL CERNAY
68 SEIGNEZ MATHIEU SEP DU LYCEE GUSTAVE EIFFEL CERNAY
67 DORFFER MARINE ZR 67
67 LEPETIT-STOFFAES GEOFFREY ZR 67
67 SAUERBECK LUC ZR 67
67 HEGOBURU MANON ZR 67
67 MAETZ DENIS ZR 67
67 SCHWARTZ ANTOINE ZR 67
67 HISLER ANTOINE ZR 67
67 MUNCH CELINE ZR 67
67 STREBLER ALIZEE ZR 67
67 KREMER GILLES ZR 67
67 GODEL ELISE ZR 67
68 SCHNOEBELEN ELISE ZR 68
68 RICHARD NICOLAS ZR 68
68 RICHARD INGRID ZR 68
68 ROYET THOMAS ZR 68
68 MORVAN PAULINE ZR 68
68 KRIEGER DEBORAH ZR 68
68 MUNSCH HELENE ZR 68
68 BOEHLER JONATHAN ZR 68
68 MARCHE EVA-MAI ZR 68
68 DELIOT CARINE ZR 68
68 FLORIOT THOMAS ZR 68
68 MARLIER FLORIAN ZR 68
68 BRAUN CHARLIE ZR 68
68 HERZOG HUGO ZR 68
68 HAUSHALTER FLORIAN ZR 68