Promotions à la hors classe des profs d’EPS 2019

Juste après la déclaration liminaire du SNEP FSU Strasbourg, vous trouverez la liste des promus à la hors-classe des PEPS 2019.

Déclaration liminaire du SNEP-FSU

 CAPA Hors Classe des PEPS 18 juin 2019

Nous aimerions tout d’abord remercier les services du rectorat pour la mise à disposition des documents initiaux et rectifiés, ce qui nous a permis de travailler et de préparer au mieux la tenue de cette CAPA. Les échanges à cette occasion ont été nombreux et constructifs, poursuivis et complétés en aval du GT, nous y reviendrons.

Les décisions actées dans le cadre du PPCR sont devenus effectives et les changements qu’elles impliquent ont des répercussions sur l’accès des collègues à la hors-classe. Celle-ci devient une suite logique de la carrière et chaque professeur a vocation à y accéder, sauf opposition de Mme la Rectrice. Cependant la gestion des avis pérennes « à vie » nous parait bien sévère. Si les oppositions pourront être revues chaque année et leur suivi assuré par les corps d’inspection, ce dont nous nous réjouissons, les possibilités d’amélioration des autres collègues n’est tout simplement plus possible !

Lors du GT de préparation, nous avons pu soulever de nombreux points, relatifs en particulier aux égalités de barème, aux correspondances des avis etc… Les services nous ont fait part de leur projet de coller au plus près de la représentativité femmes-hommes et en cela de contribuer à l’égalité. Les réponses apportées, mais aussi les questions posées ont permis, de notre point de vue, d’éclaircir des zones d’ombre mais nous avons encore quelques interrogations que nous aimerions voir satisfaites pour pouvoir adhérer de plein gré à un objectif certes défendable, honorable et indiscutable pour autant qu’il ne relève que de cette préoccupation et soit évoqué et appliqué dans les deux sens.

Ainsi, les propositions auraient -elles été les mêmes si les deux candidates à égalité de barème avaient eu un avis satisfaisant ou à consolider ?

Ainsi encore, en nous référant au ratio femmes/hommes de l’an passé, très largement à l’avantage de ces dernières et si nous ne pouvions alors que nous en réjouir (20 femmes promues pour 9 hommes), à la lumière des propositions de cette année se pose inévitablement une question d’équité de traitement à l’égard de laquelle une position claire et sans ambiguïté nous parait nécessaire pour emporter notre adhésion.

Enfin, nous tenons particulièrement à redire ici avec force que nos objectifs restent les mêmes qu’avant la mise en œuvre de PPCR, qui consistent à revendiquer une réelle revalorisation du traitement des fonctionnaires par une augmentation de la valeur du point d’indice (toujours gelé), mais aussi des carrières dans leur ensemble. En effet, la mise en place du nouveau grade « au mérite », dans sa forme injuste, pose plus de questions qu’il n’apporte de réelle revalorisation pour toutes et tous.

C’est pour nous la seule façon de revaloriser une profession touchée de plein fouet par un déclassement régulier, des conditions de travail toujours plus dégradées qui se traduisent (est-ce vraiment une surprise ?) par des difficultés de recrutement et un recours de plus en plus fréquent et assumé en tant que tel de personnels contractuels.

Les commissaires paritaires du SNEP-FSU


Liste des promus à la Hors-classe des professeurs d’EPS

1 BERNASCONI LAURENT
2 LAVIRON FREDERIC
3 BERNAUER LAURENCE
4 MATHIS BRIGITTE
5 SCHMUTZ SERGE
6 JELSCH EMMANUELLE
7 VOGEL BERTRAND
8 GADAL MARIE PIERRE
9 SONRIER NATHALIE
10 BRONNER SIMONE
11 BRUDER ALEXANDRE
12 MENTZER JEAN-PHILIPPE
13 OSBERGER PHILIPPE
14 SCHOEPF VALERIE
15 WALLEZ RACHEL
16 BOESCH BRUNO
17 CERUTTI EMMANUELLE
18 WATZKY DANIELE
19 FISCHER DOMINIQUE
20 SEHER RAYNAL
21 HOOG VERONIQUE
22 WAGNER GILLES
23 PIERREL MICHAEL
24 VAGNERON STEPHANIE
25 VONPIERRE BRUNO
26 WITTMER THIERRY
27 KRAEMER KATIA
28 BARTHOLOME CHRISTINE
29 SCALZITTI DE LUCA FLORENCE