Stage AGIR 10 et 11 Février 2014

Un traditionnel stage de 2 jours proposé à tous les profs EPS de l’académie s’est tenu à Linthal. Il a pris la forme d’un stage « AGIR dans son établissement ».

 

 

Nous avons abordé d’abord le thème de la dotation horaire globalisée (DHG) et travaillé sur le tableau de répartition des moyens par discipline (TRMD). La période s’y prête particulièrement puisque chaque chef d’établissement s’y attelle actuellement. Il est rappelé que les EPLE doivent réunir la commission permanente qui instruit la proposition d’utilisation des moyens d’enseignement pour la rentrée 2014. C’est ensuite le conseil d’administration qui vote ce TRMD. Il est envisagé au cours du stage les différentes formes que peut prendre l’action pour contester les dotations insuffisantes. Les stagiaires ont rédigé des motions pour leurs établissements respectifs, envisagé la venu d’un journaliste, préparé en amont le CA avec les représentants des parents d’élèves.

 

Acquérir les réflexes de lecture des propositions du chef d’établissement est essentiel : savoir quels vont être les compléments de services donnés ou reçu, quelles vont être les heures supplémentaires à effectuer et surtout quels vont être les postes crées ou plus souvent les postes supprimés !

Faire cette lecture et en référer au SNEP pour l’EPS et au SNES pour les autres disciplines.

 

Nous avons ensuite abordé le statut particulier des professeurs et agrégés d’EPS. La notation administrative des personnels de la fonction publique d’état. La gestion et l’autonomie des établissements qui relève de la LOLF (loi organique des lois de finances) et dont la conséquence est la RCBC (nouveau découpage des budgets). L’avancement de carrière et l’accès à la hors classe.

 

Le constat fait est celui d’un « new management » de notre hiérarchie dont les élèves font les frais (effectifs pléthoriques) et les conditions de travail qui se dégradent sont un corollaire. Les prescriptions de plus en plus nombreuses, les tâches annexes de plus en plus prégnantes nous amènent au « métier empêché ». Les libertés prises par les enseignants d’EPS se font jour dans les retours de l’enquête flash « programmes et référentiels en EPS ».

 

2 journées de formation syndicale dense et d’échanges constructifs et vivants. Les Enseignants d’EPS re-deviennent concepteurs !