1ère CAPA de contestation

Résumé de la première CAPA contestation du mardi 22 janvier 2019 :

Avec PPCR et les nouvelles modalités d’évaluation des enseignants, la possibilité est donnée à chaque collègue de faire un recours et de contester l’appréciation finale de son rendez-vous de carrière (notamment l’inadéquation possible entre les différents items et l’avis général de la rectrice). Ce recours est possible sur les 3 rendez-vous de carrière (il est à faire à l’automne). En cas de contestation, la CAPA EPS est saisie. Cette année en Alsace, un seul collègue a contesté. Cette possibilité doit être saisie par chaque collègue qui en ressent le besoin, avec le soutien et l’aide du SNEP-FSU Strasbourg.

Nous avons été également destinataires des pourcentages d’avis donnés à chaque rendez-vous de carrière ainsi que des pourcentages sexués des appréciations. Rien à noter à ce niveau, la parité est bien respectée.

Répartition des avis par échelon :

Excellent

Très satisfaisant

Satisfaisant

A consolider

RDV n° 1

(6 au 7ème échelon)

19,05%

38,10%

33,33%

4,76%

RDV n° 2

(8 au 9ème échelon)

33,33%

29,63%

37,04%

0,00%

RDV n° 3

(échelon 9+2 ans)

Accès à la HC

13,04%

47,83%

39,13%

0,00%

Pour le 3e RDV de carrière, les pourcentages d’avis étaient dictés cette année par une consigne ministérielle de quota (10% d’Excellent et 40% de Très satisfaisant). Cela est inadmissible selon nous pour 2 raisons :

  • Dans le décret national, il n’y a aucune indication de quotas
  • Comment peut-on savoir à l’avance le pourcentage de profs dont l’avis est excellent ?

Nous constatons aussi qu’en raison de ces quotas, certains collègues risquent de voir leur évaluation baisser entre le 2ème et 3ème RDV pour des raisons uniquement mathématiques…..encore une fois inadmissible pour le SNEP-FSU qui continuera de se battre pour la disparition de ces quotas arbitraires.