Bilan de l’enquête de rentrée 2016

Merci à tous les collègues qui ont bien voulu répondre au questionnaire du Snep-FSU se rapportant à nos conditions de travail en EPS. 75% de réponses nous permettront d’être crédibles et nous pourrons ainsi argumenter sur différents sujets dans les groupes de travail et commissions académiques afin de faire avancer les choses sur le terrain de l’EPS.

Catherine Humbert

Enquête 2015 : Le bilan

Chers(es) collègues,

Merci à tous ceux d’entre vous qui ont bien voulu jouer le jeu en répondant à l’enquête de rentrée du Snep-Fsu. Ce bilan détaillé va nous permettre d’argumenter auprès de nos instances, le premier rendez-vous aura lieu d’ailleurs dès le mois de janvier.

Quelques éléments d’analyse…..

  • un grand nombre d’établissements nous ont répondu mais un petit peu moins quand même que l’an dernier…

Des collègues moins présents au CA sauf dans les collèges du 68 (96% !). A l’heure où l’EPS est malmenée dans la réforme des collèges et des programmes, il est important d’être représenté au CA et au conseil pédagogique.

Le Rectorat a fait moins appel à des contractuels, le grand nombre d’entrants sur l’académie y est sans doute pour quelque chose.

Pour les autres résultats, cliquez sur , UNSS et EQUIPEMENTS.

Les collègues qui s’interrogent sur le refus de l’administration d’accepter la demande de prise en décharge des IMP, ne savent sans doute pas que l’administration s’était engagée à ne l’accorder que dans le cas de sous service avéré. Si c’était le cas, nous ne pouvons que vous inciter à vous informer en amont auprès du SNEP-FSU à travers les stages AGIR, notre site internet et la syndicalisation bien entendu.

Presqu’un quart des élèves est beaucoup trop éloigné des installations ce qui limite de façon importante et inacceptable leur pratique physique. Que va-t-elle être avec la diminution des horaires liée à la mise en place de la réforme du collège? En lycée la grande région peut-elle contribuer à améliorer ça ?

Moins de 50% d’entre nous travaillons dans de bonnes conditions sonores, soit à cause d’installations inadéquates soit par un manque d’installations que nous sommes obligés de partager. Un enseignant par unité de travail (installation) est une revendication du Snep depuis fort longtemps. Quel autre professeur partage sa salle de classe ?

 

175 établissements ont répondu

/ 219 : 80 %

( 82% en 2014)

70 Collèges

67

/ 91 : 76%

(85% en 2014)

49 Collèges 68

/ 57 : 85%

(88% en 2014)

31 Lycées 67

/ 42 : 73%

(68% en 2014)

25 Lycées 68

/ 29 : 86%

(85% en 2014)

Résultats

académiques

80% des établissements

DONNEES GENERALES

 

Horaire EPS obligatoire respecté

Oui : 100% →

Non : 0

Oui : 100% →

Non : 0

Oui : 100% →

Non : 0

Oui : 98% ↗

Non : 2%

Oui : 99.5% ↗

Non : 0.5%

Nombre d’HSA

0 : 34%

1-2 : 29%

3-4 : 23%

5-6 : 7%

+ : 7%

0 : 45%

1-2 : 34%

3-4 : 9%

5-6 : 9%

+ : 3%

0 : 31%

1-2 : 23%

3-4 : 15%

5-6 : 8%

+ : 23%

0 : 27%

1-2 : 23%

3-4 : 18%

5-6 : 9%

+ : 23%

0 : 34%

1-2 : 28%

3-4 : 16%

5-6 : 8%

+ : 14%

Présence TZR en AFA

21% ↘

 

28.5% →

19% ↘

24% ↘

23% ↘

Présence Contractuel

0% ↘

 

4% →

9.6% ↘

8% ↘

5.4% ↘

Présence Stagiaire

21.4% ↘

 

4% ↘

25.8% ↘

16% ↗

16.8% ↘

Titulaire en complément de service dans un autre établissement

8.5% ↘

14.2% ↘

6.4% ↘

0% ↘

7.2% ↘

Titulaire d’1 autre établissement qui vient faire 1 complt de service

2.8% ↘

8.1% ↗

6.4% ↘

20% ↗

9.3% →

Avez-vous des IMP pour la coordination ?

Non : 22%

Oui : 78%

Non : 11%

Oui : 89%

Non : 33%

Oui : 67%

Non : 24%

Oui : 76%

Non : 22.5%

Oui : 77.5%

Avez-vous demandé de prendre les IMP en décharge ?

Oui : 20%

Oui : 21%

Oui : 20%

Oui : 37%

Oui : 24.5%

Les avez-vous obtenues ?

Oui : 70%

Non : 30%

Oui : 33%

Non : 67%

Oui : 75%

Non : 25%

Oui : 71%

Non : 29%

Oui : 62%

Non : 38%

Collègue(s) EPS élu(s) au C.A non suppléant

77% ↘

95.9% ↗

54.8% ↘

48% ↘

68.9% ↘

Enquête 2015

         Le SNEP-FSU Strasbourg, fidèle à ses engagements, continue à se mobiliser pour améliorer les conditions de travail en EPS dans les établissements de l’académie. Il compte donc sur vous, pour la quatrième année consécutive, pour répondre à son enquête de rentrée qui s’affine chaque année pour faire un état des lieux le plus précis possible des conditions de travail des enseignants d’EPS.

Nous constatons avec plaisir que les collègues y adhèrent de plus en plus et, l’an passé, 82% des établissements ont joué le jeu et nous ont répondu.

L’enjeu de cette rentrée est d’être informé au plus vite des difficultés liées à la mise en place des IMP afin d’intervenir au plus vite si besoin est.

Nous sommes davantage informés des problèmes et nous les avons fait remonter aux IPR-EPS et/ou au Rectorat. Notre analyse de plus en plus pertinente et affinée nous donne de plus en plus de poids face à nos interlocuteurs qui sont bien obligés de reconnaître notre connaissance du terrain.

Nous avons, cette année encore, fait évoluer notre enquête par des questions plus précises en matière d’installations sportives, fer de lance de notre vie quotidienne. le SNEP-FSU proposera entre autres, comme les deux dernières années, un stage équipement ouvert à tous pour aider les collègues à revendiquer la construction ou la rénovation de leurs installations sportives. 

Merci pour votre aide et votre soutien

                     Catherine Humbert, S2 67 responsable de l’enquête

Merci de cliquer sur ce lien pour commencer à remplir l’enquête.

(ne pas oublier de valider par « Envoyer » à la fin)

L’enquête de rentrée 2014 : le bilan


Comme chaque année, nous vous avons sollicité pour remplir un questionnaire se rapportant à vos conditions de travail. Merci aux collègues qui nous ont répondu d’avoir pris sur leur temps pour apporter leur pierre à l’édifice.

Ces résultats sont une petite victoire, la vôtre. Cette avancée nous permet  à nous vos représentants de s’exprimer et d’argumenter avec plus de sérénité dans les groupes de travail et commissions académiques. Individuellement, chaque collège, chaque lycée, par exemple, pourra se comparer, se situer par rapport à ceux de son département sur certains paramètres. 

(suite…)

Enquête de rentrée 2013

Chers collègues,
 
      Comme nous vous l’avions promis, voici le bilan de l’enquête de rentrée 2013. Plus de la moitié des établissements nous ont répondu, ce qui nous permet d’avoir une vue d’ensemble plus précise de l’EPS dans notre académie.
      Ces résultats vont pouvoir renforcer nos revendications dans les différents groupes de travail et commissions départementales et académiques en nous appuyant sur des faits et chiffres précis.
 
      Quelques points :
 
– Les horaires d’EPS obligatoires sont en grande majorité respectés sauf dans quelques lycées.
– Les HSA sont, contre toute attente, en nombre raisonnable dans la majorité des établissements.
– Une très bonne implication des enseignants d’EPS : plus de 2/3 d’entre nous sont représentés dans les C.A.
– Des forfaits AS sont obtenus en grande majorité mais nous n’avons pas de réponses précises en ce qui concerne les TZR. Nous espérons un changement l’an prochain avec le nouveau décret sur les 3h d’AS dans TOUS les services.
– Gros point noir : 1/3 des AS ont des difficultés financières. 1/4 d’entre elles sont en difficulté au niveau des licenciés et des installations. Les lycées sont les plus touchés avec de plus en plus d’établissements ayant cours le mercredi après-midi.
– Quant aux équipements, même si plus de la moitié des enseignants et des élèves ont des conditions de travail bonnes à excellentes, il reste trop d’établissements en difficulté.
 
Je profite également de cette occasion pour vous rappeler que le SNEP organise un stage de formation syndicale les 10 et 11 février à Linthal. Le thème sera “agir dans son établissement pour l’EPS et le sport scolaire”. Je vous joins la demande de stage à donner à votre chef d’établissement la première semaine de la rentrée. N’oubliez surtout pas de nous informer de votre venue par un mail, le nombre deplaces étant limité! (Nous ne sommes pas informés par le Rectorat !)
 

{aridoc engine= »google » width= »700″ height= »450″}documents/enquete_2013.docx{/aridoc}

              Merci encore à vous de contribuer à la défense de notre métier en nous aidant à y voir plus clair. N’hésitez pas à nous informer de vos difficultés par un mail ou un appel téléphonique et soyez sûrs que vous pouvez renforcer encore nos actions en nous rejoignant ( en vous syndiquant ou, si vous l’êtes déjà, en participant à nos stages, à nos débats pour faire avancer la profession pour le bien de tous).
 
             Et enfin, une belle année 2014!